Qui est Georges ?

Georges est un soldat romain, souvent représenté sur un cheval blanc.

Il est mort en 330. Il est le patron des chevaliers. Beaucoup de légendes ont été racontées sur St Georges .

En voici une : 

Un jour, Georges, un jeune soldat romain, arrive dans une ville de la Libye nommée Silène (Silcha).Or, dans un étang voisin de la ville vit un dragon redoutable qui, maintes fois, a mis en déroute les armées envoyées contre lui. Parfois, il s’approche des murs de la ville et empoisonne tous ceux qui se trouvent à sa portée.Afin d’apaiser la fureur du monstre, les habitants lui apporte chaque jour deux brebis. Mais les troupeaux ont été décimés, et bientôt il n’y a plus aucune brebis. Comment calmer le dragon ? En désespoir de cause, les habitants du village décident de remplacer les brebis par des jeunes gens tirés au sort. Aucune famille n’est épargnée et le jour de l’arrivée de saint Georges, le sort désigne pour victime, la fille unique du roi.Georges arrive ce jour où, la jeune princesse attachée à un rocher près de l’étang, va être victime du dragon. Georges n’hésite pas un instant. Il faut libérer cette ville et sauver la princesse.Il se jette bravement sur le monstre avec une fougue telle qu’il le renverse au sol. Il dit alors à la princesse : « Ne crains plus et place ta ceinture autour du col de ce monstre ! » Le dragon se redresse et se met à la suivre comme un petit chien qu’on mène en laisse. La bête est alors conduite par la princesse jusqu’à la ville où elle est décapitée.

Une autre fin 

St Georges est le chevalier par excellence, fort, courageux, beau avec de longs cheveux bouclés, une armure richement décorée. Il est connu pour avoir blessé un dragon très féroce. Ce dernier terrorisait un pays gouverné par un roi. Les chasseurs du roi fournissaient de la viande au dragon. Lorsque tous les animaux furent mangés, il s'en prit aux personnes. Au moment de dévorer la princesse Trébizonde, le dragon fut transpercé par la lance de Georges. Mais au lieu de le laisser mourir, la princesse décida de le soigner et de l'apprivoiser, montrant que même la bête la plus féroce peut de venir …. gentille. De nombreux édifices sont dédiés à St Georges.

Nous vous emmenons dans Haguenau pour mieux connaître la vie de  Georges et sa ville.

         Nous partons du "château" de Georges
Voici 2 amis chevaliers de Georges en armure.

 

 

Georges aimait regarder les têtes des dieux grecs.

 
     
Eglise St Georges. C'est ici qu'il a combattu le dragon. Du côté de la rue St Georges se trouvent des traces. Ce sont peut-être les traces des griffes du dragon?  
La chaire de l'église St Georges.
 
Sur la chaire en grès sculpté, on voit Georges sur son cheval terrassant le dragon couché à ses  pieds, la princesse Trébizonde, le château et des moutons.  

A l'extérieur, nous avons cherché des graffitis montrant des chevaliers

 
     
Georges aime manger l'aliment représenté par la ruche soutenue par 2 angelots. C'est pour cette raison qu'on l'appelle la fontaine aux abeilles.  
     

Le grenier de Georges.

Il sert à conserver des Céréales, peut être pour convaincre le dragon de devenir:

Végétarien !

 

 
Juste en face nous remarquons une enseigne avec Georges terrassant le dragon.  
Nous voici maintenant devant la grillede l' autre demeurede Georges.A l' intérieur ,des casques, des armures nous rappellent les amis de Georges.

 

 
 
     

Nous sommes revenus sur nos pas pour prendre la rue du  bouc et en chemin en face de la poste, nous avons regardé un  petit personnage  soutenant un  balcon avant d ‘ arriver au point de départ

 

 

 


                                    

  Retour à la page d'accueil de la classe


 

 


 

 

 


 

 

 


.

 


 

 


N.